Amortissement véhicule - traitement d'un achat de véhicue pour la société


#1

Bonjour,
Je viens d’acheter un véhicule de livraison pour mon activité en tant qu’indépendant.
La valeur de ce véhicule est de 28’300 CHF TTC.
J’aimerai savoir toute les étapes à suivre et les comptes à utiliser pour intégrer ce véhicule dans ma comptabilité : frais liés au véhicule (essence, assurances, leasing…) et je suppose qu’il faut également calculer l’amortissement (de manière dégressif) en fin d’année.


#2

Merci @fabrice.dolanc pour cette question.

Il faut saucissonner le processus en plusieurs étapes.
Dans cet exemple, nous partons que tu n’est pas enregistré à la TVA.

  1. Achat de véhicule pour l’entreprise 28’300.-
    Débit: compte véhicule au bilan (par exemple 1530)
    Crédit: 1020 Banque (si payé avec la banque).
    Montant: 28’300

  2. Passage de tous les frais relatifs au véhicule. Je recommande la vers simple qui est d’utiliser un compte “6200 Charges de véhicule et frais de transport” pour tous ces frais.
    Par exemple, le plein d’essence:
    Débit: 6200 Frais de véhicule
    Crédit: 1020 Banque (car utilisation de la carte Maestro)
    Montant:: 89.- (exemple)

  3. Amortissement de la voiture sur 5 ans. Une voiture professionnelle avec une durée de vie de 5 ans a déjà bien vécue. Si tu amortis différemment, contacte l’administration cantonale des impôts de ton canton pour demander les taux limites. Les cantons ont des tables qu’il faut suivre pour se simplifier la vie.

Amortissement en 5 ans: 28’300 / 5 = 5’660
Chaque 31.12 (ou fin de l’année comptable)
Débit: 6800 Amortissements
Crédit: 1530 Véhicule
Montant: 5’660

  1. Ne pas oublier la part privée si tu utilises le véhicule de façon privée également. C’est le montant qu’il faut déclarer comme “salaire” à la personne qui utilise gratuitement le véhicule.
    Dans certains cantons, il est recommandé de contacter le service des impôts pour confirmer la quot part privée. Par exemple, à Neuchâtel, c’est 9.6% de la valeur neuve du véhicule (sans TVA) par an mais au maximum 40% des frais du véhicule.